Report des législatives: l’opposition favorable, la majorité opposée

Le premier ministre a annoncé ce mardi soir 9 octobre le report de l’élection législative. C’était lors d’une réunion avec les responsables des partis politiques de la majorité au QG de l’Alliance électorale Ensemble Pour le Mali (EPM). L’information est rapportée par certains quotidiens mais aussi des sites d’information.

Si pour certaines sources rien n’a filtré de ces discussions. D’autres, par contre, ont rapporté les propos du premier ministre sur le report des législatives.
« Pour l’agenda des élections législatives, en concertation et en accord avec le Président de la République, nous avons décidé de reporter les élections » aurait affirmé le Premier Ministre lors de cette rencontre, selon le site d’information Malijet.

Toutefois, ces informations ne sont pas encore officielles. Et le Premier Ministre ne s’est pas rendu ce mercredi matin, comme annoncé, à l’Assemblée Nationale pour suspendre le processus de préparation des législatives. Des sources concordantes indiquent que certains hauts cadres de la majorité sont opposés à un éventuel report du scrutin, qu’ils qualifient « d’anti-constitutionnel ».

De nombreux partis politiques membres de la majorité présidentielle se disent surpris par cette information. Selon eux, cette décision « précipitée » pourrait affaiblirleur regroupement et exposer d’avantage le pays a d’autres contestations populaires.

Cette décision du PM de reporter les législatives est l’une des toutes premières bien accueillies dans les rangs de l’opposition. Selon certains responsables de partis d’opposition, les conditions d’une élection de proximité crédible et transparente ne sont pas réunies. Ils estiment qu’il faut au préalable une concertation de toute la classe politique malienne sur le fichier électoral. Aussi, ajoutent-ils, la sécurité et la prise en compte des nouvelles circonscriptions électorales avant les électionssont également indispensables.

Source : studiotamani

(Visited 48 times, 1 visits today)