Mois de la Solidarité : L’ONG ALFAROUK respecte la tradition

Dans le cadre des activités du mois de la Solidarité célébrée chaque année  en octobre au Mali, l’ONG Alfarouk a offert des matérielles de travail  aux femmes rurales et à d’autres personnes nécessiteuses. La remise de ces kits a eu lieu ce 11 octobre 2018 au siège de l’ONG, sise à l’ACI 2000.

Pour la remise symbolique de ces kits, plusieurs personnalités importantes de la République étaient présentes, notamment les représentants du ministère de la Solidarité et de l’action humanitaire et ceux de l’Agence Nationale Pour l’Emploi (ANPE).

Dans son intervention, le directeur exécutif de l’ONG Alfarouk, Yaya Goré, a expliqué tout le plaisir qu’éprouve l’ONG en aidant une fois de plus ces personnes qui sont dans le besoin. Ainsi, pour cette année,  l’ONG Alfarouk compte dépenser plus de 400 millions de francs CFA aux personnes vulnérables. « Comme chaque année, nous avons le réel plaisir d’aider les gens. Pour cette année, nous n’avons pu avoir qu’un peu plus de 400 millions de francs CFA dans le compte du mois de la Solidarité. Mais (Alhamdoulilaye) avec l’aide de Dieu, nous espérons pouvoir dépasser cela dans les années à venir » a ajouté le directeur exécutif de l’ONG.

Ainsi, des kits composés des machines de coutures, des ordinateurs et bien d’autres matériels de travail et de transformation des matières premières ont été remis à des femmes rurales. Un geste qui laisse sans voix la représentante des femmes bénéficiaires, Mme Sidibara Fatoumata Diallo. « Je remercie très sincèrement  l’ONG pour sa constance et sa pertinence  dans la Solidarité. Et cela au nom des femmes rurales, de la communauté musulmane et de la commune IV du District de Bamako ».

Cette action a été également appréciée par le Représentant de l’ANPE qui a précisé que ces matériels sont d’une grande nécessité pour les petites et moyennes entreprises. Mme Kouyaté Fanta Sissoko, représentant le ministre de la Solidarité et de l’Action Humanitaire a ajouté : « Pour nous, le mois d’octobre est très important. Car, ce mois est considéré comme le mois de la Solidarité. Pour moi, la première solidarité est la citoyenneté, c’est à dire de bien faire tout ce que l’on doit faire. La Solidarité est une culture du Mali, mais le mois de la solidarité vient pour mettre un accent sur l’événement afin que les gens aient souvent une idée sur la chose. Pour nous, l’ONG Alfarouk est un grand espoir pour le Mali».

Amadou Kodio, afrikinfos-mali

(Visited 20 times, 1 visits today)