Ousmane Thiam

Après le limogeage de Sékou Barry dit “monsieur 10%” pour “mauvaise gestion” le 20 décembre 2017 : L’ancien ministre Ousmane Thiam pressenti à la tête de la BCI-Mali pour la redresser

L’ex-Président du Conseil d’Administration de la Sotelma-Malitel, Ousmane Thiam, se trouve aujourd’hui en bonne position pour être le futur patron de la Banque pour le commerce et l’industrie (BCI-Mali). Depuis le limogeage de l’ex-Directeur Sékou Mamadou Barry dit “Monsieur 10%” pour “mauvaise gestion”, le 20 décembre 2017, le poste est assuré par Mme Haïdara Zeynabou Kouréchy. 

La Banque pour le commerce et l’industrie (BCI-Mali) se trouve depuis quelques mois dans une zone de turbulence. En d’autres termes, la Banque se porte très mal à cause de la mauvaise gestion de l’ex-Directeur général, Sékou Mamadou Barry, plus connu dans le milieu des affaires sous le nom de “Monsieur 10%”. Ce dernier avait été relevé de son poste lors du Conseil d’administration du Groupe BCI à Nouakchott, en Mauritanie, le 20 décembre 2017.

Cette importante rencontre était présidée par le patron du Groupe, l’homme d’affaire mauritanien, Isselmou Ould Tajedine. Au cours de ce Conseil d’Administration, la gestion de “Monsieur 10%” a été décriée par les actionnaires. Sans compter les “malversations financières” dont la Banque était victime par des jeunes opérateurs économiques très connus au Mali.  Après son départ, la bataille pour sa succession est ouverte. Finalement,  Mme Haïdara Zeynabou Kouréchy a été désignée pour assurer l’intérim. Cette jeune dame, toujours décriée par le personnel de la BCI, assurait le poste de directrice financière auparavant. Raison pour laquelle, sa nomination a suscité beaucoup de polémiques au sein de la BCI-Mali. Ce qui a créé la démission de certains cadres à l’image de Mme Koïta Aïchata Diallo dite “Atito” et de Boubacar Garba Tapo.

Aujourd’hui, l’ex-Président du Conseil d’Administration de la Sotelma-Malitel, Ousmane Thiam, est pressenti pour être le futur patron de la BCI- Mali. Le nom de l’ancien ministre du Secteur privé sous le président ATT est cité dans les milieux d’affaires pour remplacer “Monsieur 10%”.  Il s’agira pour lui de remédier à la “mauvaise gestion” laissée par l’ex-directeur général, Sékou Mamadou Barry, afin de donner un nouveau souffle à cette banque. C’est l’ex-directeur général des Douanes, Modibo Kane Kéïta, qui a remplacé Ousmane Thiam, en mai 2017, au poste de Président du Conseil d’Administration de la Sotelma-Malitel où ce dernier a passé plusieurs années. Depuis lors, il est apparemment en chômage technique.

Notons qu’Ousmane Thiam a déjà servi à la BDM-SA.

El Hadj A.B. HAÏDARA

Source : Aujourd’hui-Mali

(Visited 101 times, 1 visits today)