Nouveau Gouvernement au Mali : Une équipe de 32 membres dont 8 nouveaux entrants !

Après sa reconduction le 4 septembre 2018 dans ses fonctions de premier ministre par le président de la République, Soumeylou Boubèye Maïga a rendu publique, le 8 septembre 2018, la liste de sa nouvelle équipe. Elle est composée de trente-deux membres dont huit nouveaux avec cinq permutations. L’on note également douze départs de l’ancienne équipe. Dix-neuf ministres gardent leurs postes. Décryptage !

Le weekend dernier a été certainement long pour plusieurs anciens ministres. Annoncé de façon officieuse le vendredi 7 septembre 2018, c’est finalement le 9 septembre, à 21 heures, que le secrétaire général de la présidence de la République est apparu sur le petit écran de l’ORTM pour la lecture de l’équipe II du premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga. C’est une équipe de trente-deux membres dont onze femmes. L’on y trouve également huit nouveaux entrants avec cinq permutations. Parmi ces trente-deux ministres, dix-neuf gardent leurs postes. L’on constate aussi le départ de douze membres de l’ancienne équipe.

Les huit nouveaux entrants !

Dans cette nouvelle équipe, les huit nouveaux entrants viennent d’horizons divers. Mme Kamissa CAMARA est nommée à la tête du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale. Lassine BOUARE, ancien ministre du président Amadou Toumani Touré, fait son come back et pose ses valises au département en charge de la Cohésion sociale, de la Paix et de la Réconciliation nationale. Le ministère de l’Energie et de l’Eau a été attribué au directeur de l’EDM-SA, Sambou WAGUE. Mme Safia BOLLY prend les commandes du ministère de la Réforme de l’Administration et de la Transparence de la vie publique, un département nouvellement créé. Dr. DIAKITE Aissata TRAORE est nommée ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille. Le ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme revient à M. Mohamed Moustapha SIDIBE. L’honorable Yaya SANGARE franchit les seuils de l’Assemblée nationale et installe au ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration africaine. Quant au département des Mines et du Pétrole, il a été attribué à Mme LELENTA Hawa Baba BAH.

Les permutations !

Parmi les trente-deux ministres, il y a eu cinq permutations. Il s’agit de M. Tiéna COULIBALY qui quitte le département de la Défense et des Anciens Combattants pour celui de la Justice, Garde des Sceaux. Du ministère des Mines et du Pétrole, Pr Tiémoko SANGARÉ se retrouve celui  de la Défense et des Anciens Combattants. Soumana Mory Coulibaly, précédemment ministre du Développement local, a été nommé à la tête du ministère des Transports. Al Hassan Ag Ahmed MOUSSA quitte le département des Collectivités Territoriales pour celui du Commerce et de la Concurrence.  Enfin, Moulaye Ahmed Boubacar quitte le ministère des Transports et du Désenclavement pour poser ses valises dans celui du Développement industriel et de la Promotion de l’Investissement.

Les dix-neuf restés à leurs postes !

Les dix-neuf ministres qui gardent leurs postes sont : M. Mohamed AG ERLAF (ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation) ; Général de Division Salif TRAORÉ (ministre de la Sécurité et de la Protection civile) ; Dr Boubou CISSÉ (ministre de l’Économie et des Finances) ; M. Hamadou KONATÉ (ministre de la Solidarité et de l’Action humanitaire) ; Mme TRAORE Seynabou DIOP (ministre des Infrastructures et de l’Équipement) ; Dr Nango DEMBÉLÉ (ministre de l’Agriculture) ; M. Arouna Modibo TOURÉ (ministre de l’Économie numérique et de la Communication) ; M. Abinou TEME (ministre de l’Éducation nationale) ; Mme Assétou Founè SAMAKE MIGAN (ministre de l’Innovation et de la Recherche scientifique) ; Mme Kane Rokia Maguira (ministre de l’Elevage et de la Pêche) ; Mme KEITA Aïda M’BO (ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable) ; M. AdamaTiémoko DIARRA (ministre du Plan et de l’Aménagement du Territoire) ; Mme N’DIAYE Ramatoulaye DIALLO (ministre de la Culture) ; Mme Nina WALET INTALOU (ministre de l’Artisanat et du Tourisme) ; Mme DIARRA Raky TALLA (ministre du Travail et de la Fonction publique, chargée des Relations avec les Institutions) ; M. Amadou KOITA (ministre de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, porte-parole du gouvernement) ; Pr Samba Ousmane SOW (ministre de la Santé et de l’Hygiène publique) ; M. Thierno Amadou Oumar Hass DIALLO (ministre des Affaires religieuses et du Culte) et M. Jean-Claude SIDIBE (Ministre des Sports).

Les douze partants !

Ils sont au nombre de douze ministres à quitter le navire. Il s’agit de M. Tiéman Hubert COULIBALY, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale ; M. Hamidou Younoussa Maïga, ministre de la Justice, Garde des Sceaux ; Me Kadidia Sangaré Coulibaly, ministre des Droits de l’Homme ; Me Baber GANO, ministre de la Promotion de l’Investissement et du Secteur privé ; Dr Abdramane SYLLA, ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration africaine ; M. Malick ALHOUSSEINI, ministre de l’Energie et de l’Eau ; M. Abdel Karim KONATÉ, ministre du Commerce et de la Concurrence ; M. Mohamed EL MOCTAR, ministre de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale ; M. Maouloud BEN KATTRA, ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle ; Mme TRAORÉ Oumou TOURÉ, ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille ; M. Mohamed Aly AG Ibrahim, ministre du Développement industriel et M. Cheick Sidiya Sissoko dit Kalifa, ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme.

Ousmane BALLO

Source : Ziré-Hebdo

(Visited 38 times, 1 visits today)