Présidentielle au Mali : « Le taux de participation apparaît relativement faible » (Mission d’Observation de l’UA)

Bamako-après la tenue du 1er tour du scrutin présidentiel, la Mission d’Observation de l’Union Africaine (MOA UA) a rendu public, ce 31 juillet 2018,  son rapport final sur le déroulement des votes. Tout comme les observateurs de l’union européenne, ceux de l’UA parlent d’une élection calme avec un taux de participation relativement faible.

Conduite par l’ancien Président du Benin, Thomas Yayi Boni, la mission de l’UA, est composée d’une équipe de 4 experts analystes, 6 observateurs de long terme et 30 observateurs de court terme, tous déployés depuis 5 semaines au Mali. Après avoir rappelé que la mission de l’UA a couvert l’ensemble des régions du Mali et le district de Bamako avec l’appui logistique de la MINUSMA, Thomas Yayi Boni a déclaré : « Les citoyens maliens se sont rendus aux urnes le 29 juillet 2018 pour élire leur président de la république.  Cette élection qui a été préparée, organisée et tenue dans un contexte politique et sécuritaire difficile et complexe, a retenu l’attention particulière de la communauté internationale».

Toujours selon le chef de la mission de l’UA, le scrutin de ce 29 juillet 2018 constitue une avancée significative dans la stabilisation du pays. « Aucune autre crise ne viendra s’ajouter à celle sécuritaire qui existe déjà. Le plus important est que cette élection, bien que perturbée, par endroits, à cause de problèmes de sécurité, elle a été organisée dans les règles et a permis au peuple malien de prendre part au choix de son président de la république », a-t-il ajouté.

S’agissant du taux de participation, Thomas Yayi Boni a parlé avec réserve. « Le taux de participation à ce scrutin n’a pas encore fait l’objet d’une déclaration publique de la part des autorités, mais il apparaît relativement faible », a-t-il estimé.

Enfin la Mission d’Observation de l’Union Africaine (MOA UA) a fait quelques recommandations au gouvernement malien en cas de second tour, particulièrement la formation des agents électoraux.

Amadou Kodio, Ziré-infos.com

(Visited 139 times, 1 visits today)