Mali : Des acteurs du secteur de l’audit et du contrôle en conclave pour une gestion seine des affaires publiques !

Dans le but de renforcer la capacité des structures de contrôle afin d’améliorer les résultats au niveau local, le Programme de Gouvernance Locale, en partenariat avec l’USAID, a organisé ce 20 juillet 2018 à l’Hôtel El Farouk de Bamako, un atelier d’échanges à l’intention des acteurs du secteur d’audit, de contrôle et de la société civile.

Financé par l’USAID, le Programme de Gouvernance Locale vise à renforcer la capacité des agents des services de contrôle en vue instaurer une gestion saine dans l’Administrations publique du Mali. Ainsi au cours de cette rencontre, les réflexions ont porté sur trois grandes structures de contrôle du pays à savoir: le Contrôle Général des Services Publics; le Bureau du Vérificateur Général et la Section des Comptes de la Cour Suprême.

Plusieurs personnes ont participé à cet atelier, particulièrement les représentants des organisations de la société civile. Selon Mme Diarra Zeynabou N’Diaye, expert-comptable et responsable du renforcement de capacité du contrôle général des services publics et des structures de contrôle au sein du programme de Gouvernance Locale, l’audit de Performance compte trois composantes. Il s’agit, pour elle, de l’amélioration de la gestion des finances publiques; l’amélioration de la communication entre l’Etat central et les services décentralisés et les organisations de la société civile et enfin le renforcement de capacité des structures de contrôle. «Nous sommes arrivés à un moment où il faut informer et sensibiliser la population des fonctionnements de l’Etat et cela passe par les agents de contrôle qui doivent bien jouer leurs rôles pour sortir la population dans le flou », a-t-elle déclaré.

Quant à Abdoulaye Sow de la section des Comptes de la Cour Suprême, il a précisé que les citoyens ont le droit d’être informés sur l’audit de contrôle en général et celui de Performance en particulier. «L’audit consiste à diagnostiquer les insuffisances au niveau des résultats afin de proposer des recommandations. Il concerne également l’aspect financier et la performance réalisée par les structures au niveau local », a-t-il ajouté.

Des projections de films ont permis aux participants de comprendre davantage l’importance de cet exerce.

Amadou Kodio, Ziré-infos.com

(Visited 25 times, 1 visits today)