Le challenger de la semaine : Mahamadou Z. Sidibé, DGA de la Police Nationale

La rubrique « Le challenger de la semaine » fait un clin d’œil sur Mahamadou Z. Sidibé. Contrôleur général de Police de son état, il est actuellement Directeur général adjoint de la Police Nationale. Pétri d’expériences, ce syndicaliste pédagogue doté d’un sens élevé de responsabilité, connaît les arcanes de l’institution policière. Pionnier de la lutte syndicale au sein de ce corps démilitarisé après les événements de mars 1991, Z comme l’appellent ses collègues, est connu pour être un cadre engagé au service de son pays. Avec plus de 30 ans de bons et loyaux services, le contrôleur général de Police Mahamadou Z. Sidibé est vu comme un exemple pour la jeune génération.    

Titulaire d’une maîtrise en communication-journalisme, Mahamadou Z. Sidibé a obtenu également les diplômes de commissaire et d’inspecteur de police. Ce cadre supérieur de la police a suivi plusieurs autres formations à l’intérieur comme à l’extérieur du pays. On peut citer entre autres, la Certification en gestion du personnel, la qualification en sûreté aéroportuaire, la Certification en formation pédagogique des formateurs, la Certification en lutte contre la délinquance financière. Méthodique et rigoureux dans le travail, il a gravi tous les échelons pour devenir aujourd’hui Contrôleur général de police. Après plus de 30 ans de bons et loyaux services, le contrôleur général de Police Sidibé est un exemple pour la jeune génération.

Un homme d’expérience  

Formateur à l’école nationale de police pendant neuf ans, chef du personnel à la Direction de la Police des Frontières, chef de division à l’inspection générale de la Police nationale, le natif de Kassaro a géré avec professionnalisme les commissariats des 7ème et 8ème  arrondissements du district de Bamako. En 2009, le chef de la division « Affaires Criminelles » de la police s’envole pour Haïti pour prendre part à la Mission des Nations Unies pour la stabilisation de ce pays. A son retour d’Haïti où il a été commandant de région, Mahamadou Z. Sidibé est nommé chef de la division Planification de la direction de la formation. Ensuite, il prend les commandes de l’école nationale de police. De 2012 à 2015, il est le chef du bureau central national de l’Interpol. Il quitte ce poste pour devenir directeur du Personnel, des Finances et du Matériel de la Police. C’est à ce niveau que les plus hautes autorités du pays ont placé leur confiance en lui en le nommant Directeur général adjoint de la Police Nationale. Un choix judicieux qui se justifie par sa compétence, son patriotisme, son professionnalisme et surtout son intégrité.

Disponible, le Directeur Général adjoint de la police mène une dynamique vie associative. Syndicaliste bon teint, il est l’un des précurseurs de la lutte syndicale au sein de la police. Père fondateur du syndicat de la Police nationale, il fut secrétaire général de la fédération autonome des syndicats de la Police. Sans aucun doute, les luttes menées par notre challenger de la semaine à côté d’autres cadres ont permis d’améliorer considérablement les conditions de vie et de travail des agents de la Police.

Des médailles pour un patriote

Très attaché à ses origines, il est président du sous-district de football de Kassaro et du football club de Kassaro (FCK). Mahamadou Z. Sidibé est le secrétaire général de l’Association pour le développement de Fouladougou (ADF) et de l’association pour le développement de la commune rurale de Kassaro (ADCRK). Il est le Président d’honneur de l’Association des Elèves et Etudiants Ressortissants de la commune de Kassaro.

Après tant d’années au service de la nation, ce flic qui se distingue par son patriotisme a eu plusieurs distinctions honorifiques. Chevalier de l’ordre national du Mali, médaillé du Mérite national avec effigie Abeille, il a eu depuis 1985 la médaille de campagne. Son dévouement au sein des différentes missions onusiennes a été récompensé avec trois médailles (médaille des Nations Unies de Maintien de la Paix MIPONUH, Médaille des Nations Unies de Maintien de la Paix MITNUH avec agrafes n°1, 2 et 3, Médaille des Nations Unies de Maintien de la Paix MINUSTAH avec agrafes n°1, 2, 3 et 4).

Grand pédagogue doté d’un sens de communication, il a participé à l’élaboration de Projet d’Appui à la Formation des Fonctionnaires de la Police et du Projet de Réforme de la Police nationale (PRPN). Mahamadou Z Sidibé figurait parmi les trois cadres qui ont élaboré le plan de réforme de la police des Nations Unies de la MINUSTAH en Haïti. Il a été membre du panel chargé de l’interview du Directeur général, de l’Inspecteur général en chef, des Directeurs de services et des Directeurs Départementaux de la Police Nationale d’Haïti pour la confirmation de leurs nominations respectives.

Polyglotte, il parle bambara, français, anglais et créole haïtien.

Bintou Diarra

Source : Le Challenger

(Visited 301 times, 1 visits today)