Coupe du monde Russie 2018 : Vers un cauchemar pour Lionel Messi

Les compétions intercontinentales sont généralement faites d’énormes enjeux. Elles peuvent être un moment de révélation, de gloire pour certains, mais aussi de vrais cauchemar pour d’autres. C’est le cas de la star barcelonaise, l’Argentin Lionel Andrez Messi qui vit des moments compliqués depuis le début de cette coupe du monde Russie 2018.

Avec un match nul et une défaite en deux sorties depuis le début de la Coupe du Monde 2018, l’Argentine de Leonel Messi est loin d’être dans ses beaux jours en Russie. Une contre performance qui n’épargne sans doute pas le capitaine de cette sélection, Lionel Messi. Comparativement à son rival de tous les temps, le Portugais Cristiano Ronaldo qui est déjà auteur des quatre buts marqués par son pays, la Pulga a une fois de plus déçus avec l’Argentine dans une compétition majeure, puisqu’il n’a pas encore marqué le moindre but depuis le début des rencontres.

Auteur de 11 tirs pour 0 but marqué face à l’Islande avec notamment un penalty manqué, et une piètre prestation contre la Croatie pour une lourde défaite de son pays avec 3 buts à 0 contre des coéquipiers comme Luka Modric et d’Ivan Rakitic, le détenteur de 5 ballons d’or avec le FC Barcelone (Leonel Messi) est sous pression et tout se jouera lors du troisième match prévu ce mardi, 26 juin 2018, contre le Nigeria.

Dos au mur, Messi et ses coéquipiers ont leurs destins entre les mains. Pour se qualifier aux huitièmes de finale, il faut forcément battre le Nigéria et espérer un faux pas de l’Islande contre la Croatie. Très brillant avec son club de vie, le FC Barcelone, la Pulga reste toujours dans l’attente d’offrir un trophée majeur à son pays après la mondiale des U20 qu’il a remportée en 2004.

Après avoir raté trois final avec l’Argentine (Une finale de coupe du monde et deux finales de copa amercia), la chance semble être loin de sourire à Lionel  Messi jusqu’ici avec son pays. Peut-être que l’actuel meilleur du championnat européen trouvera le chemin des filets contre le Nigéria. Comme le dit le proverbe : « les pluies ne restent pas dans le ciel, elles finissent toujours par tomber ».

Amadou Kodio, Ziré-infos.com

(Visited 92 times, 1 visits today)