Iyad Ag Ghaly

Mali : « Iyad Ag Ghaly perd encore un de ses chefs ! »

L’étau se resserre encore un peu plus sur Iyad Ag Ghaly. En effet, dans la nuit du 13 au 14 juin, la coalition a porté un nouveau coup dur aux terroristes avec la mort d’un chef de hisba de la région de Kidal, proche de l’émir d’Ansar Dine, ainsi que l’arrestation de plusieurs combattants du Jamaat Nosrat al-islam wal-Mouslimin. Cette opération s’ajoute à celles déjà conduites ces dernières semaines sur des groupes d’Al Furqan dans la région de Tombouctou.

La force Barkhane n’arrête plus ses offensives contre les groupes armés qui terrorisent notre pays. C’est une bonne nouvelle pour la paix. Mohamed Ag Sidi Moula était l’un des derniers hauts cadres de la région de Kidal encore et toujours en liberté. Très proche du tristement célèbre et sanguinaire Iyad Ag Ghaly, il faisait régner la terreur dans cette région, qu’il contrôlait en véritable tyran. Il était le chef de cette hisba, mais aussi le principal prédicateur d’Ansar Dine, et probablement responsable des opérations terroristes de la zone de l’Adrar des Ifoghas…Rien que ça ! Sans parler du pillage des ressources maliennes, avec les trafics aurifères servant à financer le terrorisme.

Il s’agit là-encore d’un violent revers pour le JNIM qui perd petit à petit l’ensemble de ses cadres. La bonne nouvelle, c’est que plus personne ne voudra prendre de responsabilités dans cette organisation terroriste vouée à disparaître comme ses combattants. Qui serait assez fou pour risquer sa vie au sein du Jamaat Nosrat al-islam wal-Mouslimin ? Est-il encore nécessaire de vouloir répondre à cette question ? La débâcle du JNIM est cette fois bien en route…

Ibrahim Keïta

Association des Victimes du Terrorisme au Mali : @HalteTerrorismeMali

Twitter : @ikeitakeita

(Visited 182 times, 1 visits today)