L’opposition s’explique chez la famille fondatrice « Laisser Soumaïla manifester tous les jours si cela l’enchante… », Chérif Ousmane Madani Haïdara

Hier, dans l’après-midi, la famille fondatrice de Bamako a reçu, dans sa demeure, l’opposition déléguée par son Chef de file, l’Honorable Soumaïla Cissé, accompagné de Mohamed Aly Bathily et d’autres Leaders. Y étaient présents: Chérif Ousmane Madani Haïdara, le Chef des protestants ; Djimé Kanté de la société civile ; le Cardinal ZERBO et tant d’autres personnalités. Cette rencontre a pour objectif de s’expliquer sur la marche du 2 juin avortée par les forces de l’ordre et de rassurer en même temps l’Assemblée sur la manifestation d’aujourd’hui.

Le domicile des Touré à Niarela était bondé de monde, hier, dans l’après-midi. L’Honorable Soumaïla Cissé, à la tête d’une forte délégation, s’y est rendu pour relater leur version des faits et donner leurs impressions par rapport à la marche du 2 juin empêchée par les autorités maliennes.

Après les formalités requises des uns et des autres, la parole a été donnée à tout un chacun pour s’exprimer.

Zerbo a exprimé son inquiétude par rapport à la manifestation de ce vendredi. Selon lui, il a entendu beaucoup de choses qui ne l’assurent point. Mais que personne ne peut lui présenter Soumaïla Cissé ; car, il est son voisin. Et qui peut connaître quelqu’un plus que son voisin ? Donc, il a fait des bénédictions pour le Mali tout en souhaitant un apaisement d’esprit pour les Maliens.

Ensuite, c’est le tour du Représentant des protestants. Ce dernier aussi a bondi dans le même sens que son prédécesseur.

Quant à Soumaïla Cissé, il a rassuré les Sages avec des paroles attentionnées et courtoises. Il a parlé de la marche, des élections et de sa rencontre avec le Premier Ministre Boubèye. Selon lui, la Francophonie, les Nations Unies, la France, l’Union Européenne, entre autres, ont tous condamné l’attitude de nos Gouvernants par rapport à la marche du 2 juin dernier.

À l’issue de sa rencontre avec le PM, il dit avoir eu des discussions réfléchies sur la situation et la garantie du bon déroulement de la manifestation du vendredi. Mais il déplore l’attitude éhontée du Directeur Général de l’ORTM en expliquant que lorsque l’investiture d’IBK a pris tout le journal de 20 heures sur l’ORTM et dans toutes les langues, lui n’a eu droit qu’à une petite minute. Et d’ajouter que dans aucun pays démocrate on ne verra le Directeur de la Télévision nationale et de la Radio être partisan et s’afficher même au profit d’un parti politique. Pour la simple diffusion de l’annonce de la manifestation du vendredi, il a fallu son coup de fil au PM, pour que ce dernier donne l’ordre de l’exécuter. Donc, pour lui, tout va bien se passer puisque les autorités ont mis de l’eau dans leur vin. Un Réfugié ressortissant de Tombouctou supplie en ces termes: «Laisser nous vivre en Paix ; car, nous n’avons pas un autre pays où nous réfugier. Seul le Mali est le nôtre».

Chérif Ousmane Madani Haidara termine avec une vive salutation envers Soumaïla Cissé. Il dira ainsi: « Soumaïla est un bon patriote. Il est à l’écoute et à la disposition de nous tous. Il suffit d’avoir besoin de lui ; même à 2 heures du matin, il accourt pour répondre présent». « Laisser Soumaïla manifester tous les jours si cela l’enchante ; car, c’est quelqu’un de confiance, il l’a démontré maintes fois lors de leurs manifestations. C’est un Homme qui respecte tout le monde et à son tour d’être respecté». Et de finir : « Avec les fondateurs de Bamako, rien n’est perdu; car, nous sommes sûrs qu’ils pourront nous aider à ramener la paix dans la ville».

Seydou Konaté

Source : Le Combat

(Visited 108 times, 1 visits today)