Cpi : Revirement de situation dans l’affaire Gbagbo et Blé Goudé

5 mois après la comparution du dernier témoin à charge, la CPI a autorisé la défense de Laurent Gbagbo et Blé Goudé à déposer une demande d’acquittement de leurs clients.

Au mois d’avril, les avocats de M. Gbagbo et Blé Goudé avaient demandé «l’acquittement» de leurs clients, estimant que les preuves étaient insuffisantes pour continuer le procès.

« L’accusation n’a pas présenté de preuves susceptibles de justifier une condamnation, il n’y a pas lieu de présenter des éléments de preuves supplémentaires », avaient écrit maîtres Geert Knoops et Claver N’dri.

La requête de la défense a finalement été acceptée le lundi 4 juin 2018. Elle ouvre ainsi la voie à une audience publique le 10 septembre prochain entre l’accusation et la défense. Mais bien avant, indique la CPI, la défense devra déposer au plus tard le 20 juillet 2018, des mémoires sur les questions pour lesquelles les éléments de preuves présentés par le procureur ne sont pas suffisantres.

L’ex-président Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé sont jugés depuis 2016 à la Cour pénale internationale pour quatre crimes contre l’humanité, à savoir meurtres, viols, actes inhumains et persécutions, commis entre novembre 2010 et avril 2011.

Source : apr-news

(Visited 78 times, 1 visits today)