Alpha Condé, Président de la République de Guinée

Guinée: peu de surprises dans le nouveau gouvernement

La liste du nouveau gouvernement guinéen a été rendue publique samedi 26 mai 2018. Sans grand bouleversement, l’équipe enregistre néanmoins l’arrivée de deux opposants, qui dirigeaient deux petites formations politiques et qui étaient, jusqu’à un passé récent, très virulents vis-à-vis du chef de l’Etat Alpha Condé et de son régime.

La plupart des figures du précédent gouvernement ont été reconduites dans l’équipe d’Ibrahima Kassory Fofana.

C’est le cas notamment du fidèle parmi les fidèles, Mohamed Diané, confirmé à la Défense et qui récupère également les Affaires présidentielles. Un vice-président qui ne dit pas son nom.

On retrouve aussi Me Cheick Sako à la Justice, le général Bouréma Condé à l’Administration du territoire et le diplomate Mamadi Touré aux Affaires étrangères.

Un autre fidèle du chef de l’Etat, Tibou Kamara, anciennement conseiller spécial, hérite en plus de l’Industrie et des Petites et moyennes entreprises (PME).

Les jeunes techniciens et fidèles n’ont pas bougé non plus, à l’instar d’Andoulaye Yéro Baldé à l’Enseignement supérieur et à la Recherche.

Mais aussi Moustapha Mamy Diaby aux Télécommunications, Ibrahima Kourouma en charge de la Ville et de l’Aménagement du territoire, sans oublier le bouillant Bantama Sow aux Sports et à la Culture.

Par contre, d’autres personnalités font les frais des récentes grèves dans le système éducatif et quittent le gouvernement.

Comme le porte-parole Albert Damantang Camara, ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle, du Travail et de l’Emploi, et qui avait réussi à se maintenir depuis 2011.

Ou encore Ibrahima Kalil Konaté, ministre de l’Enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation.

Enfin, il faut signaler l’entrée de deux opposants qui jusque là, dirigeaient deux petites formations politiques : Aboubacar Sylla et Mamadou Mouctar Diallo.

Source : RFI

(Visited 11 times, 1 visits today)