Algérie : Aucun migrant malien n’est accusé de liens avec le groupe terroriste « Ansar Eddine »

Selon le site alg24, très au fait de la situation sécuritaire de la région, dans une information publiée ce jeudi matin, l’agence Reuters, citant une source officielle, affirmait que le tribunal d’Alger avait émis une décision d’expulsion à l’encontre de 105 Maliens, accusés d’appartenance à « Ansar Eddine ».

Contactée par alg24, une source au parquet d’Alger apporte un démenti catégorique. Selon cette source, « aucun migrant n’est poursuivi pour appartenance à un groupe terroriste ». Donc, l’Algérie n’expulsera pas de migrants maliens.

« En général, les migrants subsahariens sont impliqués dans des affaires de trafic de drogue ou de faux et usage de faux » précise la source.

Les autorités algériennes ont « décidé de suspendre toutes les opérations ciblant les migrants subsahariens durant le mois sacré du Ramadan » argue la même source.

Source : Kibaru

(Visited 52 times, 1 visits today)