Douentza (Mopti) : Un agent des eaux et forêts tué et son arme emportée

C’est arrivé hier dans la soirée du mardi 27 février, à Douentza, dans la région de Mopti. Un agent des eaux et forêts du nom de Sergent Abderrahmane Faradji a été tué par des individus non identifiés. Les assaillants lui ont asséné plusieurs coups de machette avant de laisser son corps sans vie gisant sur le sol.

Avant de disparaitre dans la nature, ils ont pris le soin d’enlever l’arme qui était en possession de l’agent. Pour l’heure, il est difficile d’identifier ses meurtriers faute de revendication. Pourtant, le sergent Abdrahame Faradji, originaire de Tombouctou, était décrit comme un jeune dynamique animée par la passion de servir de pays. On ne lui connaissait aucun ennemi en tant que tel. Raison pour laquelle il n’est pas aisé de connaitre le mobile de ses meurtriers.

La seule indication c’est peut être l’arme qu’ils ont enlevé à l’agent. Sans doute, ils font partie de ceux qui souhaiteraient être cantonnés dans le cadre du processus de paix et pour cela le critère mis en place c’est la détention d’arme. Un incident similaire s’était produit au mois d’octobre dernier lorsqu’un agent des eaux et forêts a été criblé de balles chez lui par des individus armés, dans la commune rurale de Fangasso, cercle de Tominian, dans la région de Ségou. Selon l’agence Menastream c’est le troisième incident du genre visant un agent des eaux et forêts.

Source : Kibaru

(Visited 69 times, 1 visits today)