«Journée sans presse» au Tchad pour dénoncer les agressions de journalistes

Au Tchad, il  n’y aura aucune parution dans les kiosques ce mercredi 21 février. C’est une « Journée sans presse » décidée par l’Union des journalistes tchadiens en collaboration avec d’autres organes de presse tchadiens, pour protester contre les agressions que subissent les journalistes dans l’exercice de leur métier. Un ras-le-bol qu’exprime pour RFI Larmée Belrangar, président de l’Union des journalistes tchadiens.

Source : RFI

(Visited 41 times, 1 visits today)