Deux Belges arrêtés au Mali

Au Mali, dans la localité de Kouakourou, les FAMA ont arrêté deux Belges en provenance de Djenné sur moto et en direction de Mopti, selon les informations obtenues par VOA Afrique.

Van Hofstraeten et Verhaegen Peter Herman se sont retrouvés dans le secteur malgré l’insécurité de la zone.

Les deux Belges sont en cours de transfert à Bamako.

Face à la multiplication des attaques jihadistes, l’armée malienne a décidé d’interdire cette semaine la circulation des motos et des pick-up, véhicules généralement utilisés par les islamistes, dans plusieurs localités du centre et du nord.

Sont concernés une douzaine de “cercles” dans les régions de Ségou et Mopti (centre) et Tombouctou (nord-ouest), selon un communiqué de l’état-major.

La mesure inclut le cercle de Nianfunké (Tombouctou), dont une localité, Soumpi, a subi fin janvier une attaque ayant fait 14 morts et 18 blessés dans les rangs de l’armée.

“Les convois humanitaires ou tous autres convois spécifiques doivent requérir l’autorisation du commandement militaire du secteur pour bénéficier d’une escorte”, a ajouté l’armée, en précisant que tout contrevenant “sera traité comme cible militaire”.

Le nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda. Ces groupes en ont été en grande partie chassés à la suite du lancement en 2013, à l’initiative de la France, d’une intervention militaire internationale, qui se poursuit actuellement.

Mais des zones entières échappent au contrôle des forces maliennes et étrangères, malgré la signature en mai-juin 2015 d’un accord de paix censé isoler définitivement les jihadistes.

Kassim Traoré, correspondant à Bamako

Source : Voaafrique

(Visited 193 times, 1 visits today)