M. Drissa Cissé, magistrat de classe exceptionnelle à la retraite

Sikasso : Le Cri de cœur de Drissa Cissé pour le bitumage du tronçon Kignan-Konkala !

Dans un document intitulé ‘’Cri de cœur’’ dont une copie a été déposée à la Rédaction de afrikinfos.net, M. Drissa Cissé, magistrat de classe exceptionnelle à la retraite et originaire de la sous-préfecture de Kignan dans le cercle de Sikasso, sollicite les plus hautes autorités du Mali et les partenaires techniques et financiers à bitumer le tronçon Kignan-Konkala. Long de quelques 32 Km, ce tronçon pose aujourd’hui toutes les peines aux populations et bloquent le développement économique des localités environnantes, à cause de son état de dégradation qui dépasse tous les commentaires. Lisez donc l’intégralité dudit cri de cœur !

Kignan, ancien chef-lieu du canton du Zéguédougou comprenait 56 villages et a toujours été un poumon économique dans la région de Sikasso et dans le Mali tout entier. Il est situé à 85 Km de Sikasso et à 32 Km de la route nationale numéro 11. Kignan a été loti pour la deuxième fois en 1946, puis  cette année correspond à l’institutionnalisation de sa foire hebdomadaire (chaque vendredi).

Ladite foire fait la fierté de la localité aujourd’hui, car elle est fréquentée par les forains qui viennent de Bamako, Diola, Fana, Beleko, Sikasso, Koutiala et tous les villages environnants. Avec l’avènement de la décentralisation, l’arrondissement de Kignan a été divisé en 7 communes rurales qui sont : Kignan, Sanzana, Doumanaba, Kourouma, Dialakoro, Koumakou et Tella. Kignan possède beaucoup de potentialités socio-économiques mais reste désenclavé à cause du mauvais état de sa route longue seulement de 32 Km3. Le tronçon Kignan-Route nationale (R11) précisément à Konkala reste un calvaire pour la population de la localité et principalement les coton-culteurs. De nombreuses promesses ont été faites par les autorités, surtout les hommes politiques pendant les campagnes électorales, mais aucune de ces promesses n’a pu être réalisée. Or, Kignan demeure le grenier du cercle de Sikasso à travers son immense potentialité agricole.

Le sikassois ; toujours docile laisse  son sort entre les mains du bon dieu .Ce tronçon devient impraticable pendant la saison de pluie. On a l’impression que les autorités ignorent la place que Kignan joue dans le développement socio-économique du pays économique avec son usine d’égrainage et celle de traitement de déchets de coton, un centre de santé de référence (CSREF), Un centre de santé communautaire (CSCOM), une brigade de la gendarmerie territoriale, un palais de justice, un centre d’animation pédagogique(CAP), deux lycées privés et d’autres établissements secondaires techniques et professionnels. Je fais un appel à toutes personnes de bonne volonté pouvant jouer le rôle d’intermédiaire entre la population sans voix de Kignan et les plus hautes autorités du Mali, notamment son excellence Monsieur le Président de la République, le Premier ministre, le ministre de l’ Economie et des Finances, le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, le ministre de l’ Agriculture ainsi que les partenaires techniques et financiers comme la Banque Mondiale et le Fonds Monétaire International pour la réalisation du bitumage du tronçon kignan- konkala (la route nationale 11) .

Monsieur DRISSA CISSE, Magistrat à la retraite,

Téléphone: 66733969

Email : cissedridekignan@yahoo.fr

Domicilié  à kalabacoreo-nerecoro.

(Visited 231 times, 1 visits today)