Mali : impressionnante saisie de chanvre indien à Bamako

Au Mali, l’Office central de lutte contre les stupéfiants a mis la main la semaine dernière sur près de 2 tonnes de chanvre indien, une espèce de cannabis. La nouvelle a été rendue publique lundi soir. La drogue était cachée dans un camion de marchandises en provenance de Sikasso, à la frontière avec le Burkina. Elle provenait du Ghana.

C’est dans le quartier de Yorodjambougou, à Bamako, que le camion est interpellé. Derrière des marchandises diverses, des compartiments spéciaux sont  aménagés pour convoyer 1,7 tonne de cannabis.

Le camion provient de Sikasso, à la frontière avec le Burkina Faso. Sikasso est un point de transit dans un couloir de trafic de cannabis qui part du Ghana pour aller jusqu’à Dakar au Sénégal. « Depuis l’année dernière, nous assistons à une forte augmentation des quantités saisies en provenance du Ghana » nous a confié au téléphone le commandant Kanté de la gendarmerie de Bamako.

Le Ghana est le deuxième producteur de cannabis d’Afrique de l’Ouest. La drogue s’exporte par deux voies : maritime en direction de l’Europe, ou par route pour le marché local de la sous-région dont Bamako et Dakar représentent d’importants points de distribution.

Plus inquiétant encore, le Mali devient aussi un pays producteur. « On a déjà observé des plants de cannabis dans le Sud, a ajouté le commandant Kanté, les trafiquants les cachent entre les cultures de mil ». En octobre, l’Office central des stupéfiants a saisi 400 kilos d’herbe dans le cercle de Yanfolila.

Source : RFI

(Visited 20 times, 1 visits today)