Mamadou Oumar Sidibé

Présidentielle 2018 au Mali : Mamadou Oumar Sidibé, le choix de la raison et de la lucidité politique !

Une coalition pour le renouveau politique verra bientôt le jour dans la capitale malienne. Elle sera constituée de  partis et d’associations, qui ont sollicité  la candidature de Mamadou Oumar Sidibé, président du PRVM- FASOKO, parti du « Chameau Blanc »,  dont le principal socle repose sur la restauration des valeurs du pays. Qui d’autre mieux que lui incarne aux yeux de ses camarades politiques les forces et les qualités nécessaires à un candidat sérieux, crédible, capable de porter sur ses larges épaules, les belles aspirations de cette plateforme politique, dont la mise sur orbite est prévue dans quelques jours. Considéré par tous, comme un président accessible, humble, sociable,  il n’est donc guère étonnant que leur choix soit tombé sur le leader du PRVM/FASOKO, qui a pour credo : «L’unité du Mali, son intégrité dans la diversité ».

Très soucieux de l’avenir de son pays, le Mali, il estime : «qu’il faut nécessairement redresser le tir en tenant compte des critiques et propositions du peuple et de l’opposition. Sans cela, nous partons droit au mur et ça personne ne le veut. Le plus grave dans ce Mali, c’est qu’on se met en spectacle, au moment où le monde nous observe. Ce n’est pas digne du vrai Mali. »  Le PRVM/ FASOKO a pour emblème un dromadaire blanc, véritable signe de l’endurance, la constance, la puissance, la prévoyance. Sa couleur blanche symbolise la paix et la transparence dans les grandes décisions de la vie du parti, la transparence dans la gestion éventuelle des affaires du Mali.

« PRVM/FASOKO, yé kenekandiarakiyé, dogogoni  té  ala » autrement dit,  PRVM/FASOKO, c’est la transparence, mais aussi l’espoir pour la paix. Sa devise se résume en trois mots : Dambé-Danaya-Ladriya, qui se déclinent en de nombreuses caractéristiques, dont les principales restent cependant, l’honnêteté et l l’objectivité de l’homme, du militant  dans ses jugements,  le respect des engagements pris envers les autres, tant et si bien qu’il s’agit là,  de construire un Mali nouveau, de créer un homme nouveau, correct dans les actes et les paroles, un sens élevé de solidarité envers les autres. C’est en ce moment là,  que l’on pourra donner vraiment sens au slogan : FASOKO pour l’émergence d’un Mali prospère !, sur la multitude de slogans que le parti propose à ses militants et à tous les citoyens de notre pays.

Interrogé par un confrère de la place sur ses ambitions réelles de son parti, la réponse de Mamadou Oumar Sidibé sera, on ne plus clair : « En réalité, le premier des moyens est humain. Nous avons les hommes et les femmes qui aiment le Mali et ils donnent le meilleur d’eux-mêmes. C’est le meilleur des moyens. La preuve : Chaque jour qui passe, nous recevons des adhésions de Bamako, tout comme dans les structures de l’intérieur. La dernière dimension, dans ce sens est l’arrivée de plusieurs camarades d’autres partis politiques, pour renforcer les structures PRVM/FASOKO, de la troisième région, Sikasso. Au PRVM FASOKO, nous n’excluons personne, pour son statut socio-économique. Personne ne peut non plus imposer sa vision avec ses moyens financiers. C’est la force de notre conviction, la loi de la majorité. »

Bacary Camara pour afrikinfos  

(Visited 88 times, 1 visits today)